Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Teenage Caveman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Loomis
Modo
Modo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3654
Age : 36
Localisation : Woodsboro (où dans le 59)
Film d'Horreur préféré : HALLOWEEN
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Teenage Caveman   Mar 30 Mar 2010 - 14:35


TEENAGE CAVEMAN - 2002

Réalisé par Larry Clark
Avec : Andrew Keegan, Tara Subkoff, Richard Hillman, Tiffany Limos, Stephen Jasso, Crystal Grant, Shan Elliot...

L'histoire : L'humanité est réduite à une poignée d'hommes vivant sous terre. Alors qu'ils partent à la recherche de lieux plus accueillants, ils rencontrent deux immortels, semblant apporter la réponse à leur prières. Mais la joie laisse place à l'hostilité lorsque ces deux créatures tentent de leur transmettre un virus. Toute résistance est alors inutile...






Le spécialiste des FX Stan Winston (Aliens, Terminator, Jurassik Park, etc...) décide de rendre hommage au film du genre des années 50 en produisant une collection de 5 films dont : She Creature, Earth vs The Spider, How to make a monster...

Un film qui m'a pris à contre pied !! D'ailleurs le pitch paraît ici déjà très lisse... Et ma critique plutôt longue, c'est dire Exclamation

Avant de visionner ce film j'ignorais complètement qui était le réalisateur, je retenais juste son producteur Stan Winston... Le film démarre, le générique débute quand s'affiche le nom de Larry Clark Shocked
Le Larry Clark que je connais (et que j'apprécie) est un réalisateur avec pour thème de prédilection : adolescence, sexe et drogue ! Illustrés dans des films fort tels que sont Kids, Bully ou Ken Park... Est-ce bien Ce Mr Clark pour ce film fantastique scratch

OUI ! Je creuse un peu ce pitch : Teenage Caveman nous embarque dans un futur dévasté par une catastrophe écologique. Le début nous présente une bande d'ados faisant partie d'une tribu, elle même vivant dans des grottes, il semble que cette communauté soit de retour à l'âge de pierre, celle-ci menée par un père religieux finalement pas très "catholique", prônant la pureté, l'interdiction du sexe (convictions qu'il ne respecte pas lui-même !) et comptant bien faire oublier le monde d'avant...
Un début qui me laisse perplexe Rolling Eyes jusqu'au premier quart d'heure où notre bande d'ados finie par enfin se rebeller et de partir vers un monde meilleur, ce monde décrit dans leur littérature (ce monde qui reflète notre présent). En atteignant la première ville, ils comprenent vite que tout n'est pas complètement détruit...

Larry Clark Touch'...
Une fois arrivé en ville et dans le lieu où ils feront la connaissance du jeune couple d'immortels, la donne change et Larry Clark s'adonne à ses thèmes favoris ici servit sur un plateau d'argent avec ces ados paumés livrés à eux-même... Teenage Caveman prend son envol dans ce "Luna Park" où tout a survécu : musique, couleur, outil High Tech, drogue, alcool et sexe... C'est alors que cette jeunesse pure finira par croquer la Pomme !
Les relations sexuelles procurent le plaisir, donne la vie tout comme elle peut la détruire (MST). Le sexe tient une place importante dans l'histoire, puisqu'il nourrira le peu de fantastique que possède le film !

Si l'on connaît la filmo de Larry Clark, on est plus très surpris de la nudité présente dans le film et encore moins de cette ambiance Sex, Drug's and Rock'n'roll, en revanche pourquoi faire ce film ? (Film qui s'inspire de l'original de 1958, mais qui finalement n'a presque plus rien à voir !). Et faut-il pour autant rejeter ce film ? Bref pas mal d'intérrogations Rolling Eyes

Teenage Caveman est impreigné des thèmes chers au réalisateur mais n'oublie pas le genre, certes c'est plutôt "kitsh" (niveau effets) mais c'est là, l'acte sexuelle a ses conséquences...
Le final est bien sûr ici ressentit comme une obligation (oui c'est du Stan Winston, on veut une créature !), Larry Clark paraît moins à son aise mais livre son mutant...

J'en conclus que Teenage Caveman possède un charme de série Z dans sa façon d'approcher le fantastique et d'en même temps posséder une bonne maîtrise dans son sujet... Une fois n'est pas coutume Larry Clark réussit dans ce qu'il aime démontrer : la jeunesse fragile et ses rapports avec la drogue, le sexe et la violence... Et pour le coup son casting est une fois de plus convaincant !
Clark réalise un curieux mélange à la fois fou, fun, cheap mais pas con du tout et qui reste un achat sans regret, mais c'est pas non plus ce qu'il a fait de mieux...

Voilà c'est finit Cool

3.5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 30
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Teenage Caveman   Mar 30 Mar 2010 - 16:01

Dire que j'avais failli le prendre avec presque tous les autre de la collection que t'as cité mais le frais de port m'avais fait rebrousser chemin, quand Cdiscount seront plus honnête, c'est sur que je le prendrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Teenage Caveman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mars 1977 : Fiat 238 Weinsberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Inclassables du genre-
Sauter vers: