Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos Nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   Dim 9 Juin 2013 - 13:24


Merci mais je me suis pas vraiment inspiré du célèbre duo.
Plutôt je cherchais un point inédit pour écrire une histoire a base d'un personnage devenu trop classique, ou l'on voit les énièmes même histoires.
Mon inspiration a commencé avec le dialogue " il n'aime pas le poulet" et j'ai continuer;
La suite sera un peu un mixte entre Romero et Miike avec un SZ, le super héros des zombis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   Dim 30 Juin 2013 - 13:57

Voici ma petite nouvelle écrite devant Cheerleader camp,

Bitch Blood The Murder Red:

Qui pète pue slchingue au matin ! qu’il se dit.
Sa femme a la mauvaise manie de ne pas se retenir au réveil.

La journée se passe mal, taf crevant, épuisé il amène sa chatte au vétérinaire.
La secrétaire, mouhaha je suis trop intelligente bandes de cons.
Il garde son calme et évite de briser sa jolie dentition.

Au comptoir avec un collègue :

- Je n’ai pas de doctorat en véto-secrétariat alors elle se la raconte ! Pétasse !
Le lendemain il va voir la secrétaire.
- Pétasse !

La main dans la gueule, elle valdingue au sol.
Lui donne une rafale de coups de pieds en pleins façe, elle déguste sévère jusqu'à que son visage prenne forme du sol comme une crêpe.
Le véto’ arrive au mauvais moment.
- Mais qu’est-ce que…
- Désoler gars, il voit le chihuahua que tient sa cliente, il sort le couteau de son ceinturon. !je vais te tuer ! T’aurais du rester avec son saucisson sur pattes !
- Je ne vous permet pas…
- Toi la pétasse, je te permet de fermer ta gueule sinon, il appose ses lèvre sur la lame, tu vas embrasser bob !

Il donne mouvement latéral qui tranche la gorge du véto’, il se tient la blessure avec ses deux mains en disant ( et Me***, si j’avais été mèdecin !) tout est espérant que tout le sang écoulé ne vas pas l’envoyer vers la mort, cinq secondes plus tard il passe a trepa.
Puis arrive le tour de la cliente.
- Je n’aime pas tuer les animaux mais la, vu que c’est d’la Me*** sur pattes, ça ne compte pas.
Il le prend, le regarde droit dans les yeux, elle dit « noooon ! », il dit « ouuuui » et lui craque puis le balance par dessus son épaule.
Il enfonce dans l’estomac de la cliente sa lame si bien affûté, affûté avec une telle passion.
Il a dépose délicatement sur le sol et pour être sur qu’elle soit bien dead, finit, un « aucun souffle » net et sans bavure, lui plante un dernier coup dans le cou.

Avant de repartir, il se penche sur le cadavre de la secrétaire :
- c’est de ta faute tout ça, si tu ne m’avais pas parlé comme au premier idiot venu, ça ne serait pas arrivé.

Il fuit tout ça, se réfugie pour une petite pause dans une cabane dans les bois, il aurait préféré un hôtel cinq étoile mais il n’y en a pas dans le coin.

La une gendarmette sortit de nul part et qui a sa photo sur le tableau de bord veut le serrer.
Le combat est brutal, elle le tize ( du verbe tizer avec son pistolet a électrocuter et non pas tizer de la vodka), il reste la regarder du genre « what’s the truck, it’s just fuck » « Bitch « en rajout.
Puis elle lui donne un coup de matraque, pas de bol pour elle.

Il enfonce la matraque de la gendarmette bien profond dans le derch, si puissant que les yeux se font propulser et en pleins vol les pupilles se barrent des yeux ( j’en ai marre, je me tire, je prend mon envol se disent-ils), il saisit l’arme de la gendarmette a quatre patte et fait du tire a la pupille qui éclatent .
Les globes oculaire retombent.
IL souffle la fumée qui ressort du canon.
- City Hunter style, girl !
- Je t’aurais un jour!
- Maintenant que tu ne vois plus rien, n’essaie pas de te la jouer Daredevil !


Il marche, s’éloigne et a plusieurs mètres de la gueule : Bitch !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   Dim 14 Juil 2013 - 19:05


Voici un nouvel et court extrait de mon futur roman L'Histoire de quelque Morts- Vivants:

En Juin fait ce qu’il te plait.
Ce gamin, John Dibiaze se balade dans les champs de blé, loin de toute cette infection de masse.
Ecouteurs sur les oreilles, il chantonne en rythme, Elisa, Elisa palapapam…
Il court et trébuche, il croit être tombé a cause d’un morceau de bois quelconque mais au final il s’avère que ce soit un serpent.
Un Python pour être précis.
- Il est gros !
Il coupe le son du portable et le met en mode appareil photo, un clic plus tard, c’est dans la boite puis sur facebook du genre « voici sur quoi je suis tombé » coincé entre les news du moment : J’ai chié un coup et je mange une pomme de terre.
Le Breaking News made in facebook, bienvenue dans le 21 éme siècle !

Johnybiaze qu’il est surnommé en raccourci regarde l’animal et commence a sortir son couteau offert par son père qu’il avait reçu dans les commando Marines.
- Est-ce que je le tue ou ? Au final il lui fait du bouche a bouche.
Il est … vivant !
Tout est bien qui finit bien.
La nuit commence à tomber, le serpent s’en vas.
La, sur la route du départ, il entend un bruit. Comme un bruit de douleur, comme si c’était quelqu’un qui hurlait de douleur puis plus rien.
Il hausse les épaules et reprend sa route.
La, surgit de nul part, une bête féroce et poilue, très poilue et qui à les crocs.
Il doit avoir chaud ! se dit John qui lui est en T-Shirt.
L’homme, la bête, L’hombête hurle et saute sur John.
Elle le mord au cou.
Pas de défense possible de la part du gamin, la créature est trop puissante.
En conclusion, la bête qui se nomme Roger Dubois quand il ne crie pas a la lune chuchote à l’oreille du gamin :
- Je suis désolé petit, il le fallait, je vais mourir et tu es le dernier représentant de la lignée des loups-garou , bonne chance gars !

Sur ces mots, le loup-Garou ferme les yeux définitivement.
Les L.P sont des bêtes féroces, l’une des plus dangereuses en ce monde mais le changement planétaire fait qu’ils sont devenu un mets de choix, un plat consistant pour les morts-vivants, une race sur le point de s’éteindre dorénavant.
John Dibiaze ouvre ses yeux.
- T’es poilu mon salaud ! se dit-il a lui même.
Il regarde autour de lui.
Les morts-vivant sont la, en ronde, une meute de zombi, de pas pressés prêts a l’embrocher dès que possible.
A des kilomètres, l’odeur du L.P était venu a leurs narines sur développées.
A ce moment la, Johnydibiaze se de mande juste comment se sortir de cette galère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horrormaniac
Candyman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 17
Localisation : Quelque part ailleurs ...
Film d'Horreur préféré : Il y en à tellement ....
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter et Wes Craven.
Date d'inscription : 21/05/2013

MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   Mer 24 Juil 2013 - 20:53

Bon alors voici le début d'une histoires de zombies. J'espère pas me faire trop massacrer :

ZOMBIE KINGDOM




14 juillet 2014 , 18H10


Romain Lomblard ferma à clef la porte d'entrée de la salle de cinéma. Il avait mis une affiche comme quoi le cinéma serais fermé pour la fête du 14 juillet. Le soleil déclinais déjà à l'horizon malgré l'heure peut tardive.Il sorti la clef de sa voiture (non sans avoir cherché quelque minutes dans ses poches avant de se rendre compte qu'il l'avais mise dans sa sacoche , à côté de sa fidèle gourde à whisky ironiquement placé à côté de l'éthylotest  ) , une 208 bleu , et déverrouilla sa portière avant de monter. Il mit la clef dans le contact et démarra. Les rues était désertes malgré que la journée soit agréable et ensoleillé (sans atteindre de température caniculaire). Le moteur vrombissait doucement. Tout d'un coup Romain entrevit une silhouette sur la route.Il n’eut pas le temps de freiner et il heurta la personne à prêt de 70 KM/H. Romain eut juste le temps de voir , brièvement , une jeune fille avant que celle-ci heurte le capot (y laissant une grosse trainée rougeâtre) et passe sous les roues de la voiture en un horrible bruit d'os brisées. La voiture stoppa. Romain était pétrifié , ses main crispés sur le volant de sa 208 , sous le choc. Un moment il fut tenté de démarrer en trombe tel un meurtriers détalant de la scène du crime puis il se ravisa et descendit. Il posa un pied sur le macadam , puis son deuxième et se leva. Personne en vue , la ville semblait en sommeil à l'heure ou d'habitude l'activité battait son plein entre les promeneurs , les vacanciers et autres travailleurs revenant du travail. Car oui à Kingdom on ne chôme pas même un jour férié songea brièvement Romain qui avait actuellement d'autres problèmes que le fait que depuis le nouveau président on travaillait le 14 juillet pendant que ledit président était occupé à se baigner dans sa villa avec piscine géante en Floride. Romain fut encore tiraillé par l'envie de déguerpir puis il s'avança - zyeutant au passage les pneus ensanglanté - et découvrit la jeune fille allongé dans une flaque de sang. Elle était mutilé à plusieurs endroit , un beau brin de fille ma fois , avec une longue chevelure blonde (maintenant maculé de sang) . Ses vêtement était en lambeaux et une de ses main était en charpie.
¨Put*** je l'ai tué !! s’écria Romain d'une voie étranglé¨
Tout d'un coup la jeune fille gémit , ou plutôt gronda sourdement et se redressa sur les coudes. Romain se mit alors genoux et lui demanda en bégayant légèrement :
"Madame , ça va ?"
Question débile bien sûr. Romain s'attendait à ce qu'elle réponde "Oui , je vais bien connard. Je me suis fais renverser par un trou du cul roulant à 70 sur une route à 50 , j'ai les os brisée et la main mutilé mais sinon ça va". Mais elle se contenta de lâcher un "belach !!" d'une voix roque. Puis alors que Romain allais lui demander de répéter - sans doute avait il cru que ces paroles avait un sens qu'il n'avait pas saisi - elle se jeta sur lui en vociférant des paroles incompréhensible. Romain croyait halluciner , ses mâchoires claqués devant lui , elle essayait de le mordre !! ¨Elle est devenu folle¨pensa Romain. Elle allait le mordre à la gorge quant un homme la saisie et la bouscula. Il tenait une batte de baseball dans les main. La jeune fille se releva rapidement et l'homme lui envoya un coup de batte violent dans la tête. Du sang gicla sur les lunettes noires de l'homme qui s'essuya le visage d'un revers de main. Le nez de la jeune fille fit un atroce craquement et du sang coula à flots. L'homme ne la laissa pas reprendre ses esprits et lui donna un autre coup de batte puis un deuxième et un troisième et encore et encore jusqu’à ce que la jeune fille saigne abondamment le nez explosé et le menton fendu. L'homme aux lunettes noire allait la frapper au sol quant Romain intervint :
"Mais arrêter vous aller la tuer !!
-Elle l'est déjà !
-Comment ça ?"
L'homme ne répondit pas , la jeune fille en sang vociféré des paroles inconnues -étranglés par le sang dans sa bouche - en essayant de se relever. L'homme lui envoya un coup de pied. Puis il voulut lui en redonner un mais la jeune fille l'attrapa et tira vers elle. L'homme allait tomber mais Romain le rattrapa et le tira en arrière. Lunettes noires cria :
"Ah la salope , elle à eu ma godasse , salope !
-Mais c'est quoi ce bordel ? demanda Romain
-Salope continua l'homme "
Cette fois lunettes noires explosa littéralement la tête de la jeune fille à coup de batte. Quant sa cervelle commença à couler sur la chaussé et que son visage était méconnaissable , lunettes noires cessa de taper. Au sud de la ville une explosion se fit entendre et un nuage de fumée noire commença à s'élever. Romain et Lunettes noires sursautèrent en même temps. Romain bredouilla :
"C'était quoi son problème , pourquoi elle est devenu cinglé ? Pourquoi vous l'avez massacré ? Me*** ! C'est qu... quoi ce bor... bor..b..bordel ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   Lun 5 Aoû 2013 - 17:39

Voici l'extrait de mon futur slasher ( j'ai mis de côté mon western)

Voici l'intro, j'espère que j'ai réussi a faire qu'elle soit un tant sois peu percutante.

Le tueur qui tue se trouve dans la forêt

( The Killer Of The Costa Bosquet)


Intro:

Il y a cinq ans de cela, une famille était en camping.
Le père, la mère et les enfants : le frère et la sœur ( 8 pour la fille et 10 pour le gars).
Ils étaient en train de manger.
Le gamin tape dans l’assiette de sa sœur.
- Dégage. (elle)
- Fais pas chi*r. (il)
- Arrêter les enfants ! dit la mère.

Après quelques échanges verbaux, le père s’énerve et se lève. Deux torgnoles chacun.
Un pogne de maçon dans la tronche, c’est radical pour calmer.
Mis a part ce petit détail, le repas se passe agréablement bien.
Epinards et jus de fruits.
Un imprévu pourtant vient mettre son grain de sel.
Le boogeyman local rentre en jeu.
Qu'il est pas beau le clodo des bois, une capuche sur la tête et peinturluré comme un erzats de Stalonne dans un quelconque sous-Rambo. Des lambo de vêtements pour le recouvrir et le plus important n'est pas le style vestimentaire mais la gueule de l'emploi du mec.
Une sorte de catcheur en mode sauvage, il émet aussi des petits grognements, de quoi foutre une peur bleue a n'importe quel ours rouge du coin.
Il met un coup de hache dans le cou de la mère. Il la laisse dérivé vers la mort. Un gersey de sang s'éjecte a flot, ça fait pssss, un autre coup ça being being, pour le dernier ça fait crac et il y laisse sa lame, devant cette posture macabrovivante, il émet un " heu" surpris et duubitatif du genre:
- Je continue le spectacle ou j'arrache pour de bon cette foutue tête.
La mère, elle, en tout cas appose ses deux mains sur la hache en pensant être sauvé.
Leur chien court vers le tueur et quand il saute, le boogy’ lui envoie un coup de masse qui lui fait craquer la tête en arrière et le renvoie dans ses quartiers.
Le père veut intervenir avec sa machette.
Le tueur lance sa masse, percutant au cœur le père qui s’effondre.
Quand Boogy’ s’approche prêt a lui écraser la figure, il fait un bon avec son arme blanche a la main.
Le combat commence.
Lame contre bloc mais le tueur frappe si fort, limite sur humain.
Il envoie un coup de bloc dans la tronche, puis un autre, le père commence a lâché prise, un autre coup le percute puis un coup de poing en cuillère vient le percuter a l’estomac, il tombe sur ses genoux. Boogy’ lui assène la dernière frappe, la masse venant s’écraser dans le crâne. Il la laisse planter la pour se saisir de la machette.
Il touche la lame du pouce.
Ca saigne si facilement.
Il se lèche le pouce.
Les enfant hurlent.
Ils n’ont pas le temps de s’enfuir qu’il les prend par les tête, les cognes.
Une fois évanoui, il les allongent attachés ensemble.
Voulant tester sa nouvelle arme, il présente la lame a hauteur de cou des gamin, élève l’arme puis l’abat.
Clac, les têtes sont séparées du reste.
Il creuse, les enterrent puis remet le couvert. Juste les têtes resté a l’extérieur, celle du gamin étant au-dessus du corps de sa sœur et vice et versa.
Il range sa lame au niveau de sa taille.
Traîne les parents, ça pourrait servir, son ventre commence a gargouiller et l’être humain est consistant.
Par contre a la vu du chien, il est un peu triste, il voulait juste le faire dormir, bon tant pis, ce sont les aléas de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos Nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos Nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» Nouvelles chaînes ???
» Nouvelles chaînes HD sur la TNT???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Divertissements :: Floodland-
Sauter vers: