Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Terror trap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Terror trap   Ven 29 Avr 2011 - 9:05


Disponible en DVD chez Recidive Films

Réalisateur(s) : Dan Garcia
Avec : Michael Madsen, Jeff Fahey, Heather Marie Marsden, David James Elliott
Etats Unis
Année : 2010
Durée : 1h30


Synopsis
En route pour partir en week-end, Don et Nancy sont victimes d’un accident de voiture au milieu de nulle part. Ils sont alors contraints de passer la nuit dans un motel environnant tenu par un dangereux chef de gang à la tête d’un groupe de tueurs. Quand Don et Nancy réalisent où ils sont, il est déjà trop tard. Ils vont devoir se battre pour survivre, ou ils seront les prochaines victimes de ce piège parfait…

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Terror trap   Lun 2 Mai 2011 - 11:50

Dan Garcia semble vouloir nous mener au cœur d'une intrigue qui fait grandement penser à celle du très bon Motel. Saura-t-il se différencier et donner un autre visage à son long métrage?
En route pour partir en week-end, Don et Nancy sont victimes d’un accident de voiture au milieu de nulle part. Ils sont alors contraints de passer la nuit dans un motel environnant tenu par un dangereux chef de gang à la tête d’un groupe de tueurs. Quand Don et Nancy réalisent où ils sont, il est déjà trop tard. Ils vont devoir se battre pour survivre, ou ils seront les prochaines victimes de ce piège parfait…
Nous faisons rapidement connaissance avec notre couple de victimes et nos bourreaux chacun de leur coté. La mise en place de l'histoire nous mène doucement vers le centre même de l'intrigue qui est la "séquestration" des deux accidentés. Si la première partie ne dévoile pas grand chose elle passe très bien et le temps ne se ressent pas du tout, on est vite imbriqué dans le récit. Les acteurs sont assez intéressants à suivre car il se sont bien impliqués dans leur personnage. Jeff Fahey que nous avons pu voir notamment dans la série Lost semble totalement à l'aise dans son rôle de tortionnaire.
La seconde partie qui semblait devoir nous dévoiler de l'horreur est malgré de bonnes idées assez décevante. On ne ressent que bien peu de tension et niveau gore c'est quasi le néant, seuls les masques utilisés provoqueront quelques frissons. Les situations sont bien trouvées et la défense du couple intéressante à suivre. Il est bon de voir des victimes réagir. Si le film offre un divertissement moyen il permet de passer un bon moment car il se suit avec un réel plaisir. On pourra juste regretter une fin inattendue mais totalement ratée tant elle n'apporte rien et semble s'être trompée de genre.

3

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
foxart
Jason Voorhees
avatar

Masculin
Nombre de messages : 103
Age : 50
Localisation : Lille
Film d'Horreur préféré : Suspiria
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 09/11/2011

MessageSujet: Re: Terror trap   Mer 2 Mai 2012 - 13:34

Psychose avait ouvert la voie: cosy ou crasseux, les motels peuvent être des endroits peu fréquentables dans lesquels on peut croiser toutes sortes de monstres, des vampires de Bigelow ou de Carpenter, aux tueurs fous de Rob Zombie... L'excellent Motel de Nimrod Antal avait même fini par en faire un genre en soi avec ses snuffeurs sadiques et son suspense fou...

Terror trap, loin d'égaler son illustre modèle, s'inscrit directement dans ce sous genre et aurait très bien pu s'intituler Motel 3, il n'aurait d'ailleurs pas fait honte à la franchise car il est un film à tout petit budget mais à l'indéniable honnêteté.

Le générique laisse pourtant imaginer le pire et la couleur est d'emblée rouge sang, et annonce un torture flick ultra gore comme je les déteste copieusement et qui sont tellement en vogue ces dernières années.

Rassurez vous il n'en sera rien: aucune torture réellement visible à l'écran, aucune complaisance dans la mise en scène des meurtres et au final une bande très peu sanglante. Le réalisateur ne tombant jamais dans le piège de contempler et jouir de ce qu'il prétend dénoncer préfère installer un suspense de série B classique, au démarrage très lent mais angoissant et quand l'action se déchaine, il préfère filmer longuement les clients qui se paluchent et se lèchent les babines devant les vidéos et derrière les miroirs sans tain plutôt que de tomber dans l'horreur pure du snuff annoncé. Il tend ainsi un miroir dérangeant au spectateur en flattant jamais ses plus bas instinct. Cette démarche à contre courant de la vague actuel est à saluer franchement et le propos du film est sans ambiguïté de ce point de vue.

Comme le déclare Michael Madsen à un moment "Les gens ont toujours payé pour voir des gladiateurs s'entretuer dans l'arène et pour voir le sang et les tripes". Tous les tueurs du films resteront masqués tels les gladiateurs dont il parle et seuls les "organisateurs" de ces "snuff parties" montreront leurs vrais visages.
Pour tout cela, Terror trap est une série B vraiment estimable et assez réussie...

Le seul gros bémol tient au casting qui semble rabaisser constamment le film et la faute en revient notamment à un Michael Madsen qui se contente vraiment du minimum syndical, visiblement là à titre purement alimentaire et montrant un vrai mépris de ses partenaires, du film et du spectateur, au passage. Il ne donne le change que lors d'une courte scène avec Jeff Fahey, ce qui est bien peu. Mais bon, ma bonne dame, si vous saviez ce que coutent 10 grammes de coke ou une coloration chez un coiffeur pour star sur le déclin à L.A...
Il devient en tous cas vraiment un acteur minable et à la démarche "artistique" de plus en plus détestable.
Le couple qui sert de héros au film fait de son mieux mais ils sont visiblement limités et elle aurait davantage sa place dans Santa Barbara tandis que lui ne ferait pas tâche dans Queer as folk...

Le seul à relever le niveau de l'interprétation est le génial Jeff Fahey, dans un rôle certes plus important et intéressant, mais auquel il donne surtout une épaisseur et une folie contrôlée épatante.

Il sauve à lui seul le film du naufrage et de l'ennui et le réalisateur Dan Garcia peut le remercier. On peut d'ailleurs s'intérroger sur la validité des raisons commerciales mettant Madsen au premier plan et reléguant Fahey à l'arrière plan sur l'affiche US... Justice ne lui est pas rendue...

Mais la citation biblique apposée par Dan Garcia en exergue au film s'adresse peut-être directement à lui, qui sait ?!

"Sept fois le juste tombe et se relève
mais le méchant dans le malheur trébuche"


2.5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steveaek
Froussard


Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 42
Localisation : Rouen
Film d'Horreur préféré : Virus Cannibale
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Bruno Mattei
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Terror trap   Jeu 21 Juin 2012 - 16:33

Malheureusement la fin toute pourrie gache tout le film bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOUKIE
Jason Voorhees
avatar

Féminin
Nombre de messages : 187
Age : 43
Localisation : Pas de calais
Film d'Horreur préféré : Haute tension
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Alexandre Aja
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Terror trap   Sam 23 Juin 2012 - 9:57

J ai pas aimé 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Terror trap   Sam 23 Juin 2012 - 11:29


D'une nullité sidéral, mal filmé, mal joué part pour Fahey et MAdsen qui ne se forcent pas et trop pompage de vrais films. Le genre de produits poubelles emballés par des gens qui n'ont aucune idées et surtout aucuns talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cellophane
Freddy Krueger
avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 205
Localisation : Ici
Film d'Horreur préféré : Dépend des jours...
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Carpenter ou Craven, classique...
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Terror trap   Lun 11 Aoû 2014 - 13:32

Ce film est aussi mou que son générique (d'ailleurs, 3 minutes de générique au début, autant à la fin, sur un film d'1h23, ça donne d'emblée la hauteur des idées que peut avoir le réalisateur...).

Terror Trap est un film avec une absence de rythme total ; les scènes durent des éternités pour rien, une fille regarde par la fenêtre des plombes sans qu'on sache pourquoi ; on attend la dépanneuse ; on attend l'arrivée au motel et celui qui donne la clef... On passe son temps à attendre et le premier soubresaut d'éveil que l'on peut avoir arrive à la quarantième minute environ, soit la moitié du film.

Sauf que tout le monde est aussi mou que la réalisation : quatre gugusses se jettent mollement sur le type et arrête dès qu'il est dans sa chambre, comme quand on jouait au loup à la récré, "cabane"...

Les lignes de dialogues sont plates et sans intérêt, données par des acteurs aussi bons que ceux des téléfilms d'M6 le mercredi après-midi...

Seul Jeff Fahey tire son épingle du jeu et donne de l'épaisseur à son personnage quand aucun n'en a, cantonné à une interminable dispute de couple pour les personnages principaux...

Niveau gore, on en voit plus dans docteur House - une éclaboussure par ci avec une balle, un couteau ensanglanté là, hop, verveine et au lit.

Un double final (l'enterrement que l'on reprend du début, histoire de meubler) fadasse puis une explosion de voiture parce qu'il restait de l'essence à brûler sans que l'on comprenne le sens...

Je suis peut-être rude mais je pense qu'on se fiche bien de nous (comme ce plan où Jeff Fahey sort avec la femme, qui a dû être tourné plus tard parce qu'on avait oublié et qui présente un magnifique ciel bleu alors qu'il fait nuit dans la scène avant et après...).

Pour moi, rien à sauver.

 Zero 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amatheus.chez-alice.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terror trap   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terror trap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terror trap
» Les Pieds Nickelés de Trap et Oiry
» Aubrac - vers le buron du Trap Haut
» Indiana Jones and The Mayan Pit Trap 1/6
» Avant Premiere TOWER OF TERROR !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Survival - Road movie-
Sauter vers: