Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Violent Kind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 30
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: The Violent Kind   Mar 24 Mai 2011 - 18:14

film de The Butcher Brothers ( Phil Flores et Mitchell Altieri)



SCÉNARIO: Phil Flores, Mitchell Altieri et Adam Weis

AVEC: Cory Knauf, Taylor Cole, Bret Roberts, Christina Prousalis et Tiffany Shepis.

Durée : 1h45

Résumé :

Ody, Elroy et Q sont trois espèces de petits magouilleurs sans avenir. Motards parce que c’est la façon de vivre qu’ils ont toujours connue, ils accumulent les combines. Un soir, ils se rendent dans une maison de campagne isolée, tant pour les 50 ans de la mère de Cody que pour éviter les retombées de leur propre connerie. C’est alors que les choses dérapent, tandis que les trois voyous et leurs copines sont précipités dans l’horreur. Au menu : demoiselle possédée, téléphones et voitures hors service, individus qui éclatent et gang sadique tout droit sorti de l’ère Rockabilie ! Inutile de dire que nos protagonistes auront fort à faire pour s’en tirer indemnes…



Mon Avis :

Après avoir lu beaucoup de bien sur ces cinéastes, j'avais d'abord regardé The Hamilton mais je n'ai guère été enthousiaste. J'ai espérez que la réalisation soit a la hauteur du résumer pour ce film mais c'est encore pareil et avec le même topo finalement, un jeune homme a part dans une famille marginal.
C'était tentant tout de même, un croisement de film de Bikers avec Evil Dead et Grease mais finalement c'est un peu mou, misogyne sur les bords et un peu trashouillet. Malgré cela, on a tout de même droit a des fulgurances sexe et gore. Le début du troisième acte est particulièrement réjouissant avec deux mondes en confrontation , beaucoup de styles mais retombent assez vite dans le moyen.
On a le droit a de bons effets spéciaux mais c'est leurs réalisations que je n'aime pas trop, entre l'amateur et le pro, vu le scénar', il y avait de quoi avoir du rythme, envoler le ton mais c'est assez décevant au final.
Malgré ma déception, je verrais la suite qui s'annonce tout de même intéressante.


2.5



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 37
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: The Violent Kind   Jeu 29 Déc 2011 - 14:47

S’il y a des films qui prennent des tournures imprévues et totalement surprenantes, The violent kind se classe tout en haut de la liste. Je vais m’efforcer de ne pas trop vous en révéler au long de ma chronique pour ne pas vous gâcher les effets. Les butcher brothers (The hamiltons) nous livre une réalisation au synopsis somme toute classique mais au déroulement des plus original !
Descendant paumé d’une lignée de bikers ultra violents, Cody (Cory Knauf) se rend à l’anniversaire de sa mère. Alors que la fête bat son plein – sexe, drogues et rock’n’roll – l’ex de Cody, Michelle (Tiffany Shepis) est retrouvée couverte de sang et en proie à de terribles convulsions…
Les premiers instants nous mènent à la vie et la découverte des personnages principaux, vous penserez immédiatement à Son of anarchy pour les personnalités et les comportements. On note que les personnages ont été travaillés afin de donner plus de profondeur à l’intrigue. Une fois les bases en place on laisse vite l’horreur faire son entrée. La première découverte sanglante ne tarde pas et une première surprise s’impose. Quel genre de film d’horreur a-t-on sous les yeux, un mélange entre slasher et film de contaminé, c’est tout du moins ce que la première partie du long métrage semble vouloir nous montrer. La seconde partie nous plonge dans un univers plus survival avec torture et menace malheureusement plombée par des blabla inutiles.
Si les acteurs font leur travail avec sérieux on ne peut pas en dire autant du scénario qui peine par moment à savoir où il va. On se promène de sous genre en sous genre sans trop jamais savoir quoi en penser. On a du sang (les effets sont d’ailleurs très réussis), de la tension et ce qui apparait comme du surnaturel. Malgré tout l’intérêt demeure tant la chute nous semble imprévisible. Et pour cause, nul n’aurait pu la voir venir. Décevante ou réellement surprenante à vous de choisir ce qui est sur c’est qu’elle ne laissera pas de marbre.

The violent kind aura pour lui d’être original d’un bout à l’autre mais le long métrage se perd dans un mélange de genre difficile à suivre. Nul doute toutefois qu’il saura trouver son public car l’hémoglobine coule à flot !

2.5

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
 
The Violent Kind
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noblesse oblige (Kind hearts and coronets)
» Promise I'll be kind
» G-Dragon ~ One of a Kind
» 29.11 et 12 Kind of Like Cream Cheese + Still Holdin' On
» Be silly. Be kind. Be weird. There’s no time for anything else

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Survival - Road movie-
Sauter vers: