Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balada triste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 37
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Balada triste   Mar 25 Oct 2011 - 13:49


Réalisé par Álex de la Iglesia
Avec Carlos Areces, Antonio de la Torre, Carolina Bang
Interdit aux moins de 12 ans
Long-métrage français , espagnol .
Durée : 01h47min
Année de production : 2010
Distributeur : SND

Synopsis :
Dans l’enceinte d’un cirque, les singes crient sauvagement dans leur cage tandis qu’à l’extérieur, les hommes s’entretuent sur la piste d’un tout autre cirque : la guerre civile espagnole. Recruté de force par l’armée républicaine, le clown Auguste se retrouve, dans son costume de scène, au milieu d’une bataille où il finira par perpétrer un massacre à coup de machette au sein du camp national. Quelques années plus tard, sous la dictature de Franco, Javier, le fils du clown milicien, se trouve du travail en tant que clown triste dans un cirque où il va rencontrer un invraisemblable panel de personnages marginaux, comme l’homme canon, le dompteur d’éléphants, un couple en crise, dresseurs de chiens mais surtout un autre clown : un clown brutal, rongé par la haine et le désespoir, Sergio. Les deux clowns vont alors s’affronter sans limite pour l’amour d’une acrobate, la plus belle et la plus cruelle femme du cirque : Natalia.

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 37
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Balada triste   Mar 25 Oct 2011 - 13:52

Le cinéma espagnol n’a pas ou n’a certainement plus à prouver son talent. Álex de la Iglesia (Le jour de la bête, les chers voisins) le confirme ici avec une réalisation haute en couleur qui a su me convaincre sans aucun doute. Le synopsis pose bien les bases de l’intrigue avec en ligne de mires la vie d’un clown que la guerre a rendu triste et dévasté qui se retrouve face à un triangle amoureux.
Dans l’enceinte d’un cirque, les singes crient sauvagement dans leur cage tandis qu’à l’extérieur, les hommes s’entretuent sur la piste d’un tout autre cirque : la guerre civile espagnole. Recruté de force par l’armée républicaine, le clown Auguste se retrouve, dans son costume de scène, au milieu d’une bataille où il finira par perpétrer un massacre à coup de machette au sein du camp national. Quelques années plus tard, sous la dictature de Franco, Javier, le fils du clown milicien, se trouve du travail en tant que clown triste dans un cirque où il va rencontrer un invraisemblable panel de personnages marginaux dont un clown brutal, rongé par la haine et le désespoir, Sergio. Les deux clowns vont alors s’affronter sans limite pour l’amour d’une acrobate, la plus belle et la plus cruelle femme du cirque : Natalia.
Il est assez difficile de savoir dans quel genre de long métrage va nous transporter Balada triste et ce à juste titre puisqu’il s’agit d’un habile mélange de genre. La mise en scène d’ Álex de la Iglesia est magistrale et crève l’écran dès les premiers instants. La scène de guerre civile qui lance l’intrigue est bluffante. La cruauté sanglante est rythmée sur un air poétique le tout servi par une photographie splendide et percutante. Les décors sont enchanteurs et réalistes à la fois, ils transporteront le spectateur à coup sur.
Le casting est à l’image du réalisateur, magnifiquement servi. Antonio de la Torre en clown alcoolique, Carlos Areces en clown triste partage l’écran avec une très talentueuse Carolina Bang dans le rôle de Natalia. Ce trio est impressionnant de la première à la dernière seconde enchainant et multipliant les affrontements. Le triangle amoureux est bien le cœur de l’intrigue mais il est enrichit par des personnages intéressants et sublimé par l’humour noir qui enrobe le long métrage.
Les fans de films de genre devraient aussi trouver leur compte devant Balada triste, on assiste à une belle scène de massacre, à des découpages de chair assez gore et surtout nous sommes en un sens devant un film de monstre. Et oui nos deux clowns connaissent une évolution physique assez terrifiante.
Il m’est assez difficile de vous en dire plus sur cette œuvre sans trop vous en révéler, mais croyez moi elle vaut le détour et mérite que vous vous y attardiez.

A la fois proche d’un univers à la Tim Burton ou à la Guillermo del Toro, Álex de la Iglesia nous offre avec Balada triste un monde unique pour un film qui l’est tout autant. Totalement déroutant, il mélange les genres et les émotions avec un talent incroyable. Le romantisme se mêle à l’histoire sombre de l’Espagne pour nous livrer un film de monstre touchant, choquant et sanglant.

4

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
KenShu
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4947
Age : 38
Localisation : Metz
Film d'Horreur préféré : Une nuit en Enfer
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Georges A. Romero
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Balada triste   Mer 26 Oct 2011 - 7:01

j'ai pas accroché, j'ai même arreté le visionnage au bout d'une heure.....mais le style peut plaire!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 37
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Balada triste   Mer 26 Oct 2011 - 7:14

KenShu a écrit:
j'ai pas accroché, j'ai même arreté le visionnage au bout d'une heure.....mais le style peut plaire!!!
Biensur qu'il peut plaire moi j'ai adoré!!! Mais toi tu n'aimes pas le cinéma espagnol alors c'est dur d'adhérer au film

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Ennlil
Jason Voorhees
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Age : 34
Localisation : Derrière toi!!!
Film d'Horreur préféré : Hellraiser I & II, 28 semaines plus tard et pleins d'autres
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : Clive Barker
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Balada triste   Ven 23 Déc 2011 - 12:45

Pour ma part, j'aime bien ce que fait De La Iglesia et ça change de ce qu'on rencontre dans le cinéma actuel. J'ai vraiment aimé ce film, le clown triste est super bien joué ///SPOIL et j'adore quand il pète son plomb et se fait un maquillage façon psychodingue.

On ressent bien la mélancolie du personnage principal, et ce tout au long du film, ce qui le rend particulièrement attachant.

De La Iglesia nous signe ici une petite perle assez émouvante servie sur un lit de comédie décalé et parfois trash.

J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balada triste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balada triste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balada Triste de Alex De La Iglesia
» [2010] Balada Triste
» Yannick Dahan
» [Burton, Tim] La triste fin du petit Enfant Huitre
» Tentative de suicide la plus triste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Inclassables du genre-
Sauter vers: