Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contagious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Contagious   Mar 14 Aoû 2012 - 11:32


Réalisé par : Tony Tilse
Scénario de : Matt Ford
Acteurs : Grant Bowler, Damian Walshe-Howling, Marshall Napier
Année de production : 2011
Date de sortie en DVD/Bluray en France : 14 août 2012 (Seven 7)
Date de sortie au cinéma en France : -
Pays : Australie

Synopsis

Sur l'île de Rock Island, dans la baie de Sidney, se déroule un gigantesque concert de musique. Alors que la manifestation bat son plein, l'inimaginable se produit : un virus dévoreur de chair humaine se répand, condamant des milliers de festivaliers à une mort certaine...


_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
Zabou
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8725
Age : 36
Localisation : Haddonfield
Film d'Horreur préféré : Halloween
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John Carpenter
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Contagious   Mar 14 Aoû 2012 - 11:34

Contagious (Panique à Rock Island) nous vient d'Australie et de Nouvelle-Zélande. La réalisation a été confiée à Tony Tilse qui s'est jusque là beaucoup illustré dans le monde de la série TV. Comment va-t-il aborder le thème de la contagion, loin d'être absent du monde de l'horreur, au travers de ce long métrage qui prend place sur une île comme l'annonce le synopsis.

Sur l'île de Rock Island, dans la baie de Sidney, se déroule un gigantesque concert de musique. Alors que la manifestation bat son plein, l'inimaginable se produit : un virus dévoreur de chair humaine se répand, condamnant des milliers de festivaliers à une mort certaine...

Par de nombreux points, Contagious, a la construction d'un téléfilm avec au centre du scénario une menace biologique. Un homme sait quoi faire et s'alerte de suite mais évidemment il va devoir faire face à son gouvernement qui ne voit que le côté financier et la menace touristique. Du déjà-vu à n'en pas douter, mais pourtant le long métrage arrive à se démarquer.

Le casting est de qualité, il est mené par l'acteur néo-zélandais Grant Bowler qui a déjà travaillé sur de nombreuses séries TV (True Blood, Ugly Betty). Il est accompagné par de jeunes acteurs convaincants dans leur personnage et qui savent se rendre attachants. Le surjeu que l'on retrouve assez fréquemment dans ce genre de petite production n'est heureusement pas présent ce qui rend plus authentique les protagonistes.

Au vue du titre, je pensais me trouver face à un énième film d'infectés qui mettait en scène des jeunes adolescents drogués et bourrés. Pour la seconde partie c'est en partie vrai, mais pour la première ce fut une erreur. Le scénario livre une épidémie, le spectateur est face à un virus rapide et meurtrier. Les victimes n'ont aucun espoir de survie et sont confrontées à de douloureux et horribles symptômes. Leurs chairs sont rongées et remplies d'énormes pustules. Personne ne sait trop comment le virus se répand et se contracte mais le nombre de victimes augmente dangereusement au fil des minutes. La tension se met alors en place, on guette le moindre signe de contamination et les symptômes accompagnés de crises retournent bien l'estomac. Il faut avoir le cœur bien accroché car les vomissements vont de paire avec les giclées sanglantes et les boutons qui suintent. Contrairement au film de zombies que certains s'attendront à voir ici, la peur ne vient pas des attaques puisqu'elles n'existent mais plus tôt du mal lui-même, on est plus confrontés à de la crainte.

Au final cette réalisation est convenue et son final ne fera que le confirmer mais il s'en dégage un petit charme. Le thème abordé est plus que jamais à l'ordre du jour, c'est peut être là un des ses points forts.

Contagious est un divertissement sympathique qui nous livre le visage virulent et sanglant d'un virus. Attention que les fans de films d'infectés ne s'y trompe pas, Tony Tilse nous entraîne bien dans une épidémie qui transforme les humains, mais à aucun moment ils ne deviennent agressifs et ne s'attaquent aux autres. L'horreur réside dans la maladie et ses dégâts.

3

_________________

"La première fois que je l'ai vu il y a 15 ans de cela on m'a dit que cet enfant n'avait plus ni raison ni conscience, qu'il ne réagissait plus aux choses les plus rudimentaires comme la vie ou la mort, le bien et le mal, le vrai et le faux. J'ai vu cet enfant de 6 ans au visage mort, pâle où ne se peignait aucune émotion avec d'immenses yeux noirs, les yeux du malin."Dr Loomis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.avenuedelhorreur.com
 
Contagious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contagious

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Survival - Road movie-
Sauter vers: