Forum sur les films d'horreur - L'avenue où l'on rencontre Vampires, Boogeyman's, Monstres et Maître du genre.
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes   Facebook   Boutique   Collection  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 john Dies At The end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dandy Kaine
Lucifer
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4181
Age : 29
Localisation : La Chapelle Saint Sauveur
Film d'Horreur préféré : cold Prey
Maitre de L'Horreur préféré (réalisateur) : John carpenter
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: john Dies At The end   Dim 4 Jan 2015 - 10:44



Réalisateur: Don Coscarelli
Casting: Chase Williamson, Rob Mayes et Paul Giamatti
Pays: U.S.A
Date de sortie française en dvd: 9 juillet 2014
Durée: 1h39

Résumer:

John et Dave, deux jeunes losers attachants, vont tester le pouvoir d’une drogue surpuissante, la "Soy Sauce", et découvrir une réalité alternative peuplée de démons...



Mon Avis:

Le film est comme le livre bien que l'auteur est du couper des passages, on s'en doute que 600 pages en 1h40, il y a a taillé mais l'oeuvre reste tout aussi ahurissante.
Ce que je retiendrais de tous ces moments de bravoures, c'est John qui sort une batte cloué façon Eli Roth dans Inglorious Basterds auquel il a collé un passage de l'ancien testament!!! ( pour être sur de se débarrassé de ses adversaires et que c'est le seul moyen.).
Puis le cinéaste cite ( ça montre l'étendue de la cinéphilie de l'écrivain David Wong), on pense a Cronenberg et son Festin Nu, Verhoeven et son Starship Troopers mixé a l'animé de Tarantino dans Kill Bill pour exprimé un passage extrêmement gore.
Le film est autant actionner/ fantastique que rempli de rouge saignant, de yeux éclaté et de créatures difformes.
Pendant tout le long, on est a se demandé si ce monde qu'on voit est l'objet de la drogue ou bien le vrai, en tout cas cette péloche est un pure truc de taré.
Un vrai grand film d'horreur, innovant et reprenant en même temps tout en citant les classiques d'antan.
Tout comme le livre, le cinéaste met le pied au planché, c'est dynamique, pas le temps de s'emmerdé dans ce monde ou la sauce Soya domine.

 4.5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
john Dies At The end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un "red band" trailer pour John Dies At The End [NEWS]
» John Dies At the End
» John Rambo
» John BUCHAN (1875-1940)
» John Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avenue De L'Horreur :: Les films d'horreur :: Inclassables du genre-
Sauter vers: